Mali : L’Affaire Cinquantenaire en Or » Publication Articles

Article 12 décembre, 2011 Afrique

Flux RSS commentaires Flux des commentaires


Actualites Mali Mali : L’Affaire Cinquantenaire en Or

« Comment Sampy Hamidou directeur de Crea Com Afrique a arnaqué le promoteur  , L’ORTM et le peuple Malien?Dés le début de l’opération cinquantenaire d’or le promoteur a été surpris par la méfiance du public Bamakois vis a vis de l’opération. »

Le cinquantenaire d’or à n’en pas douter était pourtant le projet d’or de toutes les activités du cinquantenaire Malien par son originalité, son devoir de reconnaissance et de mémoire d’un pays a ses illustres fils. Mais voilà que cette belle initiative fut rétrogradée en bronze par la personnalité controversée de Hamidou Sampy Directeur général de Créa Com Afrique. Ce monsieur riche de ses trahisons fut rattrapé par son passé dans la réalisation de ce projet. Au début on pensaient qu’il allait au moins faire exception avec l’initiateur de ce projet a la personne de Mr Camara Mamadou T.S.S à Sadiola , mais Hélas il est resté égal à lui-même. Après avoir signé un contrat en bonne et due forme avec le promoteur en mars 2010  Sampy va vite faire un volte face de 200 degré en empêchant les hommes de Mr Camara de travailler dans le comité de pilotage qu’ils avaient mis en place ensemble qu’il présidait lui même. Sa femme Madame Sampy Koumba N’Diaye en était la coordinatrice.

En lieu et place de comité de pilotage c’est le couple Sampy et l’équipe technique de Créa Com qui s’appropriaient du projet avec la bénédiction de Monsieur H. Dicko président de la commission d’organisation du cinquantenaire qui eu la maladresse de signer des lettres d’accréditation pour les sponsors dont le contenu risque de l’obliger à s’expliquer bientôt devant les juges. Mais a t-il été piégé par SAMPY  ou est-il complice de ce qu’on peut qualifier comme la plus grande escroquerie du Cinquantenaire? Le promoteur de l’opération cinquantenaire d’or ne doit son salut qu’à la vigilance d’un haut responsable de l’ORTM qui informé de la situation décida d’ajourner la diffusion des annonces de Créa Com jusqu’à ce que un accord soit trouvé avec l’avocat du promoteur.

Entre temps Maitre Alassane Diop avait déjà mis en garde l’ORTM et la commission de l’organisation du cinquantenaire. Finalement après des tractations entre les deux parties Sampy fut autorisé à lancer le projet. Mr. SA MPY ne tardera pas à rouler l’avocat de Mr Camara aussi dans la farine Maitre Diop surpris par le comportement irresponsable de Sampy conseilla à son client de lui laisser faire et d’attendre la fin des évènements pour attaquer le couple Sampy devant les tribunaux au cas où…. Cet attitude de sagesse motivé par le respect que l’initiateur et son avocat avaient envers les nominés fut compris par le redoutable couple de prédateurs comme une incapacité. Dès le début de l’opération jusqu’à la fin Mr Sampy n’a eu qu’une seule préoccupation effacer complètement l’initiateur du projet et se présenter à la télévisons nationale comme seul unique promoteur et initiateur du projet cinquantenaire d’or.

Sa femme KOUMBA N’DIAYE qui a servi d’intermédiaire entre le promoteur et CREA COM eu comme stratégie de « s’effacer » pour permettre à son mari de pirater librement le projet de Mr CAMARA. Sur tous les éléments diffusés sur la télévision nationale en différé au cours des dix mois de l’opération Sampy ne fera pas allusion une seule fois au nom du promoteur du projet (même pas un seul mot de remerciement). Ce qui empêchera Mr Camara d’obtenir des sponsors dans la région de Kayes malgré un mandat de prospection délivré pour la circonstance par SAMPY lui-même le jour de la signature du contrat. Malgré les nombreux échanges de coup de fils et de courriels entre les deux parties durant toute la durée de l’opération SAMPY ne dira jamais mot au promoteur ou à son avocat  ni sur les sommes perçues auprès des nombreux sponsors ni sur le contrat passé avec l’ORTM ni enfin sur les dépenses engagées pour la circonstance.

Le 18 Janvier 2011 le cinquantenaire d’or pris fin par une soirée grandiose retransmise en directe sur la télévision nationale au cours de la quelle 15 NOMINES sur 150 furent primés. Quelle était la valeur financière de ces trophées ? La encore mystère total. Pourtant le dossier commercial élaboré par CREA COM et adressé aux sponsors est très précis sur la valeur de chaque trophée. Sept mois après la clôture de l’opération ni les votants qui ont permis au projet de générer des millions, ni les primés encore moins le promoteur n’ont reçu la moindre explication officielle et crédible de la part de SAMPY sur leur dues. L’ORTM a t-il subi le même sort ? Les opérateurs économiques nominés ont il payé un « prix spécial» pour obtenir le trophée d’Or ? Les hommes de Camara semblent avoir beaucoup d’informations sur cet homme qui se vante devant ses victimes d’avoir travaillé un bon moment à la cours suprême. Conclusion : il n’a pas peur de la justice Malienne.

Après avoir promis de réunir tous les partenaires signataires du protocole de partage de bénéfice pour un compte rendu SAMPY déclare en privé aux uns et aux autres qu’il a subit une perte de plus de 50 millions de franc CFA dans l’opération, mais contrairement à ces allégations au siège de CREA COM les signes de richesse extérieure pleuvent depuis un certain temps. Curieusement il a même donné 600.000F CFA à la famille CAMARA entre Février et Juillet 2011 comme geste humanitaire lorsque Mamadou Camara a sollicité une avance de 750 000Fcfa avant le partage de bénéfice. Alors question : Comment vingt ans après l’instauration de l’état de droit au Mali un citoyen ordinaire, seul peut il utiliser la télévision d’état pour arnaquer tout un peuple tranquillement au nom du cinquantenaire ?

Mots-clefs :, , , ,

A propos de charelvolto

charelvolto
Patientez-vous svp.

Faire un don au média citoyen

Vous avez aimé cet article récompensez nous en faisant un don et aider notre média à grandir et persister!

paypal

Laisser un commentaire pour Mali : L’Affaire Cinquantenaire en Or

Articles Similaires